CHAN 2020 : le chroniqueur sportif, Fodé Bouya fait le décryptage de la poule de la  Guinée

0
833

Au lendemain du tirage au sort du 6ème championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui a eu lieu au Cameroun, le Syli local est logé dans le groupe D  en compagnie de la Zambie, la Tanzanie et la Namibie.  Le journaliste sportif   et membre du comité d’Organisation de la coupe d’Afrique 2025 (COCAN), Fodé Bouya Fofana examine  la poule D  et les chances de la Guinée dans cette expédition.

‘’C’est une poule qui se présente en niveau nivelé. Ces quatre équipes aujourd’hui on peut  le dire sans se tromper ont  presque les mêmes niveaux, parce que  les équipes ont changé, les joueurs ont changé, les entraîneurs ont changé. Et le football se repend à travers le continent. La Tanzanie est une équipe que l’on connait et qui ne  s’illustre pas mal  dans ces catégories  inférieures aujourd’hui. Nous prenons la Zambie connue parmi les grandes nations de football même au niveau de la Coupe d’Afrique des nations, la relève s’assure avec la dernière ou l’avant dernière édition, elle s’est également illustrée. La Namibie également  prend de l’aile parce que l’équipe Séniore fait des pas vers le haut niveau africain, donc tout cela repose sur les ossatures au  niveau de catégories inférieures.

La Guinée participe ces derniers  temps  régulièrement aux phases finales du chan malgré ses atouts, notre équipe devra se préparer à considérer  ce chan comme une grande compétition. Considérer  ses adversaires comme des équipes qui ont évolué et qui ont du talent et qui veulent prendre leur revanche. Donc à ce niveau, je pense que parmi ces quatre équipes,  il est difficile très tôt de dire  que c’est telle équipe qui va se qualifier  par rapport à telle autre.  Il  faut voir les conditions de préparation,  voir la forme avec laquelle ces équipes vont attaquer les tours préliminaires de ses phases finales et après ces quelques matches,  certainement  on sera situé sur la valeur intrinsèque de la Zambie, la Tanzanie, la Namibie et notre  équipe, le Syli national junior.

De la sélection pour le chan et le niveau du championnat national

 Selon Bouya Fofana   la  question qui va se poser à l’entraîneur c’est où avoir  des talents réels qui sortiront de notre championnat pour avoir une équipe compétitive en  chan. En premier lieu, il est important de mettre cette équipe et l’entraîneur dans les meilleures conditions de travail.  On ne devrait  peut-être pas attendre le tirage au sort, il faut miser sur le temps de préparation pour donner forme à notre équipe qui ne regorgera que des joueurs locaux. Et naturellement si les conditions sont peut-être  exhaustives permettront à l’entraîneur d’avoir une équipe sur laquelle  il peut compter pour gravir  certaines marches de l’escalier du chan, a-t-il expliqué.

Pour une meilleure participation à ce 6ème championnat d’Afrique des nations, l’ancien directeur de la radio Kaloum Stereo préconise  plusieurs facteurs dont entre autres: Le temps de préparation, les conditions de préparation, les lieux de préparation peuvent permettre à Lappé Bangoura de changer de joueur de tactique parce qu’il doit pouvoir tirer les leçons du fiasco de la dernière édition au Maroc  pour se relancer. Compte tenu de tout cela,  il doit être aidé par l’Etat, par le ministère des Sports, la fédération, si ces conditions-là sont  réunies  je suis convaincue  que Lappé qui n’est pas un entraîneur tombé des dernières pluies, peut apporter une correction qui peut satisfaire  certainement le public guinéen, a conclu Fodé Bouya Fofana. Rappelons que cette 6ème édition du chan est prévue du 4 au 25 avril prochain à Yaoundé au Cameroun.