Chauvinisme : « Exil politique », un grand concept dont à horreur Dianii Alfa

668

C’est un artiste à la fois engagé et qui s’assume, qui a accepté volontiers de répondre aux interrogations des animateurs de l’émission Sans Concessions de Guinéenews ce vendredi 19 février 2021. Une sortie médiatique de Dianii Alfa qui devrait taire toutes les suspicions autour de son absence plus ou moins prolongée du pays.

Puisque l’artiste a refusé d’admettre toute idée d’exil contrairement à ce que certains mélomanes et d’autres détracteurs lui prêtent à tort ou à raison, notamment pour ses multiples prises de position. « Je suis là dans un cadre professionnel et je rentre au pays dès que possible », a-t-il indiqué.

Comme pour afficher son attachement à la Guinée, le rappeur a demandé à tous les pays du monde de lui refuser un exil politique au cas où il en exprimerait le besoin. Car, l’ardent vouloir du concepteur des albums G4 life, Rêve d’Afrik et Sicario est d’être enterré auprès de son défunt père.

En attendant, Alpha Midiaou Bah qui séjourne au Congo dit travailler sur son futur album qu’il a baptisé « Chef rebelle ». Et entre militantisme politique et engagement citoyen, il concède le soin à chacun de le situer dans un cadre de sa convenance. Mais pour l’homme, le meilleur endroit pour s’attaquer à ce qui ne va pas est bien l’endroit où on vit.

Facebook Comments