Chef de file de l’opposition : voici les dessous d’une bataille épistolaire entre Cellou et Sylla

0
1812

Lors de son point de presse qu’il a animé ce samedi 30 janvier à Dixinn, le chef de file de l’opposition parlementaire El hadj Mamadou Sylla a donné les raisons pour lesquelles il n’a pas été reçu par le président de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG). Guinéenews vous propose dans cet extrait qui campe au mieux les échanges épistolaires quelques peu goguenards entre l’ancien et le nouveau chef de file de l’opposition parlementaire. Lisez !

« Nous avons écrit au président de l’UFDG El hadj Cellou Dalein Diallo un samedi pour prendre rendez-vous le mardi prochain. Le même jour, nous avons reçu la réponse pour nous dire qu’il ne reconnaît aucune institution de la République surtout l’Assemblée nationale. C’est la raison pour laquelle a-t-il argué pour justifier ce refus de nous recevoir en tant que chef de file de l’opposition », affirme Mamadou Sylla.

Par contre, le nouveau chef de file de l’opposition parlementaire a fait savoir que le président de l’UFDG lui a dit que s’il veut lui rendre visite en tant qu’ami ou président de l’Union Démocratique de Guinée (UDG), qu’il lui donnera rendez-vous et qu’il est prêt à le recevoir.

« Ce qui est important, il a signé son courrier en tant que président de l’UFDG et ancien Premier ministre. Cela m’a rassuré. Parce que je veux qu’il revienne à la raison. On ne peut pas avoir deux présidents dans un pays. Quel que soit le score du président Alpha Condé, il n’a pas fait 100%. Donc, étant chef de file de l’opposition aussi, je ne peux pas dire que tout le monde doit me suivre », a-t-il fait cette mise au point.

Lire vidéo:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.