Chérif Bah placé sous mandat de dépôt : ses avocats annoncent des procédures d’urgence pour sa libération

0
780

L’opposant Ibrahima Chérif Bah et Vice-président de l’UFDG quitte la direction centrale de police judiciaire où il était en garde à vue depuis 48 heures pour la maison centrale. Telle la conséquence d’une décision prise cet après-midi au tribunal de première instance de Dixinn.

Selon l’avocat Me. Alseny Aïssata Diallo, son client était « déféré au tribunal de première instance de Dixinn où le doyen des juges d’instruction a décidé de le placer sous mandat de dépôt. » Et de préciser « qu’ils viennent juste de partir. »

Mais pour autant, les avocats de l’opposant ne s’avouent pas vaincus. « Dès demain, le collectif d’avocats auquel je fais partie, engagera d’autres procédures d’urgence devant la Cour d’appel pour obtenir sa libération. »

A noter que les autres opposants à savoir : Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah, Etienne Soropogui et Cellou Baldé sont toujours en détention provisoire à la DPJ.  « Leurs auditions ne sont pas encore terminées », informe Me Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.