Choix d’un opérateur étranger pour la révision de la liste électorale : le RPG n’en veut pas

0
387

La question du recrutement d’un opérateur technique devant procéder à la révision des listes électorales a été au centre des débats lors de la rencontre entre la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le Comité Inter-parties (CIP) le 5 août dernier à Conakry.

Pour le RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, il n’est pas question de faire appel à une expertise étrangère. C’est du moins la position qu’a défendue le Secrétaire national de la jeunesse, M’Bany Sangaré dans sa communication ce samedi 10 août lors de l’assemblée générale hebdomadaire du parti à Gbessia.

« Il faut qu’on se mette d’accord sur le choix de l’opérateur technique qui va procéder à la révision de la liste électorale pour éviter le glissement dans le calendrier électoral. Mais très malheureusement, l’opposition veut que l’opérateur technique soit un canadien, soit un malien ou encore un sénégalais pour venir procéder à la révision de la liste électorale en Guinée. On ne va pas accepter cela. Des étrangers qui ne connaissent même pas écrire les noms et prénoms des Guinéens. C’est même une insulte… Il faut qu’ils fassent confiance en un Guinéen qui peut écrire correctement les noms et prénoms de ses compatriotes. Pourquoi faire appel à un étranger ? On dirait qu’on n’est pas dans un pays indépendant. Comme ils savent qu’ils ont échoué, c’est pourquoi ils disent non à l’expertise locale. Depuis quand on va prendre un étranger pour venir écrire les noms guinéens. C’est une insulte au peuple de Guinée. Ce n’est pas une mauvaise foi, mais plutôt un refus, ils ne veulent pas aller aux élections, ils veulent nous retarder seulement et inutilement », a-t-il déploré.