Chute d’un camion-citerne dans le Fatala à Boffa: le drame fait un disparu et deux blessés

janvier 30, 2019 4:47

C’est dans la commune rurale de Tamita, précisément dans le district de Soumbouyadi où le drame est survenu ce mercredi 30 janvier aux environs de 10 heures. C’est un camion-citerne, venu s’approvisionner en eau destinée au port de la société minière Tchec, qui a plongé dans le fleuve Fatala, non loin du grand pont de même nom. Le bilan fait un disparu et deux blessés.

Interrogé sur les circonstances de cet accident, le chargé des constats de la gendarmerie départementale de Boffa, colonel Facely Touré explique : «c’est ce matin aux environs de dix heures qu’on a été informé de cet accident qui implique une citerne de la société minière Tchec. Il s’agit d’une citerne qui vient souvent s’approvisionner en eau dans le fleuve Fatala, à environ 100m du pont. Ce mercredi matin, cette citerne est venue avec une équipe de trois personnes, le chauffeur, le Co-chauffeur et un apprenti pour faire leur provision d’eau. C’est en ce moment que le camion a accidentellement décroché avant de plonger dans l’eau. Jusqu’à présent, la troisième personne n’est pas encore retrouvée.»

Quant à Mohamed Camara, le chauffeur de ladite citerne, il affirme ne pas connaitre comment cet accident est survenu. Il déclare tout de même avoir bien garé la citerne avec les freins et les cales sous les pneus. «Quand on était venu le matin, j’avais dit à mon apprenti de s’occuper de la motopompe. En ce moment, j’étais dans la cabine. C’est lorsque qu’il a commencé à tirer le câble pour démarrer la motopompe que tout est parti. Mon apprenti reste encore introuvable.»

Pour le moment, la Croix-Rouge, la gendarmerie et les autorités sous-préfectorales sont à pied œuvre pour retrouver l’apprenti qui manque toujours à l’appel.