Circulation en rase campagne : on a frôlé la catastrophe !

0
1174
smart

C’est à une scène spectaculaire que les gendarmes en poste à Gbantama ont été confrontés le matin du 06 avril dernier. Le chef d’escadron Antoine Kourouma, officier central des constats au commandement de la gendarmerie routière qui nous rapporte l’information, n’en revient pas de la chance que ces hommes ont eu ce jour.

« Figurez-vous, c’est le matin, tout est calme. La visibilité est parfaite et le point de contrôle est bien matérialisé par le panneau mobile réglementaire indiquant ‘’halte gendarmerie’’. Dans le flot de véhicules qui font mouvement en direction de nos hommes, se trouve quelqu’un de très pressé. A-t-il aperçu le panneau ? L’ignore-t-il par méconnaissance ou refuse-t-il de s’y soumettre ? Tout ce qu’on retient, c’est qu’il continue de rouler vite et tient à dépasser tout le monde.

C’est dans ces circonstances qu’il entreprend de doubler les deux véhicules roulant devant lui. Sa manœuvre, au demeurant, fort risquée, n’a pas tardé à se muer en cauchemar pour lui. Le second automobiliste n’ayant pas réduit sa vitesse pour lui permettre de finir sa tentative, le voilà dans de beaux draps. Il n’avait d’autre choix que de se rabattre subitement après un freinage brusque.

smart

Et, ce manège, vu sa vitesse, lui a fait perdre l’équilibre. D’où le tonneau qu’il a fait, avant de se retrouver ‘’sur les pieds‘’, en brousse. Mais, entre-temps, il avait littéralement détruit sept (07) motos de diverses marques et cylindrées rangées sur le bas-côté du poste et appartenant aux gendarmes. Par contre, on ne déplore aucun blessé.

La voiture est un pick-up Toyota L200, double cabine, immatriculé RC 8169 AT. Son conducteur au moment des faits, est le sieur Arafan Camara. Il se rendait, nous a-t-il dit, à Boké avec quatre (04) passagers à bord.

C’est vraiment de justesse si nos gendarmes en ont réchappé. La même chance a été pour les usagers se trouvant dans les parages.

Nous imputons au chauffeur Arafan Camara, la responsabilité entière dans cet accident avec dégâts matériels importants, pour excès de vitesse, dépassement défectueux et circulation à gauche. »