Circulation routière: à quand la fin des incendies de véhicules, après accident ?

octobre 12, 2018 9:11
0

Un accident mortel de la circulation suivi d’actes de vandalisme s’est produit en début de semaine dans la localité de Kamakourou située au PK 37 de Boké, en direction de Kamsar. C’était lundi dernier, aux environs de 12h.

Selon nos sources, ce grave évènement a fortement  perturbé la circulation entrainant une situation d’anarchie totale, des heures durant.

Tout a commencé quand le conducteur du camion RC 4214 AG roulant à vive allure sur une route bitumée au tracé rectiligne, a perdu le contrôle de son véhicule qui a été entraîné sur la gauche. Dans cette embardée, il rencontre et heurte violemment un motocycliste et son passager venant en sens inverse. Le camion finit sa course dans le décor tandis que  les deux victimes gisent sur la chaussée, mortellement touchées.

L’instant  d’après, c’est le branle-bas. L’émotion est vive. Les esprits s’échauffent, les passions se déchaînent et l’émeute se déclenche. Dans le tumulte qui s’en suit, quelques meneurs passent à l’étape fatidique dont ils sont coutumiers. Ils  barricadent la route et bloquent la circulation.  Plus grave, certains d’entre eux décident de « punir » le camion en cause et tous les autres qui ont le malheur de se trouver sur la route à ce moment précis. Avec de l’essence, trois véhicules font aussitôt les frais de cette justice populaire, insensée, gratuite, expéditive et brutale. Ils ont été entièrement cramés.

On nous apprend que le calme est revenu le même jour dans la soirée, après l’intervention des autorités qui ont réussi, avec  l’appui des sages, à sensibiliser les jeunes et les populations riveraines.

Nous y reviendrons avec la compagnie sécurité routière de Boké.