Circulation routière: un grave accident suivi d’incendie fait quatre morts et des blessés

mars 11, 2019 4:05

Cette tragédie s’est produite dans la nuit d’hier aux environs de 20 heures à Yenya, un district situé à 15 km de Tanéné, en direction de Boffa. Ce sont quatre véhicules qui sont en cause dont un, non identifié qui ne s’est pas arrêté. En attendant le constat de la gendarmerie routière, nous apprenons qu’il s’agit d’une violente collision en chaîne ayant entraîné l’incendie de deux véhicules.

Une voiture Peugeot 505 roulait en direction de Boffa avec six passagers, suivie d’une Renault 21 qui, elle, en transportait sept. Au même moment, à quelque distance de là, un camion était immobilisé pour cause de panne, en position apparemment irrégulière. Il occupait une bonne partie de la voie de droite et n’avait aucun triangle de présignalisation, ni aucun dispositif lumineux signalant sa présence. Le noir absolu!

C’est dans ces circonstances que le conducteur de la Peugeot, roulant sans doute vite, sur un tracé rectiligne a été, dit-on, ébloui par un véhicule non identifié venant en sens inverse. Ce qui l’a entraîné droit sur le camion contre lequel il s’est littéralement encastré. Quelques instants après, arrive la Renault, dont le chauffeur à son tour, probablement ébloui, surpris, ou à l’allure immodérée, est venu emboutir l’arrière de la Peugeot, l’enfonçant davantage sous le camion. La violence de l’impact a aussitôt provoqué un début d’incendie qui s’est rapidement développé. Les deux véhicules (camion et voiture) ont ainsi brûlé littéralement devant tous les secouristes et autres automobilistes de passage, impuissants à intervenir pour circonscrire les dégâts. Aucun ne disposait d’extincteur pour éteindre le feu qui a rapidement atteint des proportions considérables que seuls les sapeurs pompiers pouvaient gérer!

Quatre passagers ont trouvé la mort à bord de la Peugeot, dont deux qui ont brûlé dans les flammes incontrôlées. On note également quatre blessés, deux dans chaque voiture, qui ont été transportés à Tanéné pour les soins d’urgence. Les premières observations indiquent que l’un d’entre eux est dans un état jugé très grave.

Nous y reviendrons après les conclusions de la gendarmerie routière en charge de cet important dossier.