Cisséla/Kouroussa : des affrontements entre deux villages font un mort et plusieurs blessés

août 2, 2018 4:07
0

Un mort, des blessés graves. C’est le bilan des affrontements entre Konkefin et Banankelen-Souaréla, deux villages de la Sous-préfecture de Cisséla. Ces violences sont consécutives à une dispute autour d’un champ. C’était le mardi 31 juillet dernier. Depuis, la tension n’a toujours pas baissé. Munis de fusils calibre 12 et de machettes, les villageois sont sur le pied de guerre.  Sama Sinè Condé, âgé de 65 ans, père de 8 enfants et marié à deux femmes, est la première victime tombée sur le champ de bataille.

 Informée de la situation, une mission conjointe de la police et de la gendarmerie conduite par le commandant Balla Oularé, s’est rendue sur les lieux du crime. Ce dernier raconte  les circonstances de ce drame: «c’était aux environs de 6 heures que nous avions été informés de cette triste nouvelle et nous nous sommes rendus sur les lieux du drame. Nous avions constaté un mort, suite aux échanges de tire, selon des témoins. C’est un habitant de Banankelen-Souarela.  Le défunt a reçu une balle et quatre coups de machette sur sa tète

 L’auteur du crime Sidafa Kéita et deux autres sont en cavale. L’inspecteur Augustin   chargé de ce dossier  affirme que ce conflit n’est pas une première. Le cas précédent remonte le 14 juillet 2016 dans la même localité  où  des  personnes ont été arrêtées  mais leur procès n’a jamais vu le jour.