Classement RSF/Pourquoi la Guinée a reculé de trois places : Martine Condé renvoie les journalistes à  l’auto-critique  

0
641

Pour  la présidente de la Haute Autorité de la Communication (HAC), il revient aux journalistes guinéens de se demander pourquoi leur pays à reculer de trois places dans le classement 2019 de Reporters Sans FrontièreS (Rsf).  Déjà mal classé l’année dernière, le pays a reculé de la 107ème à  la 110ème   place mondiale.

« Vous en tant que journalistes posez-vous la question. Faites une introspection et voyez votre comportement. Réunissez-vous et voyez ce qui va et ce qui ne va pas. Et qu’à partir de là, Reporters Sans Frontières fasse son classement.  La HAC, elle, continuera à faire son travail de régulation », a répondu Martine Condé à une question de Guinéenews sur ce recul  de la Guinée dans le classement 2020 de Reporters Sans Frontières.

En classant la Guinée  110ème sur 180 pays, Reporters Sans Frontières  a indiqué que « le régime du président Alpha Condé n’est pas tendre envers la presse.»  RSF souligne que le président tient souvent des propos sévères envers les médias nationaux et internationaux, et les organisations de défense de la liberté de la presse. « Les autorités tentent régulièrement de censurer les médias critiques du pouvoir sous des prétextes administratifs ou juridiques. Ces dernières années, l’accréditation du correspondant de RSF et RFO a été suspendue à la suite d’une enquête sur la responsabilité présumée de militaires dans la mort de deux hommes… », poursuit l’ONG.