Clôture de la  convention du RPG: Alpha nuance son discours

0
552

Au cours de la cérémonie de clôture de la convention du RPG Arc-en-ciel, qui s’est déroulée au siège du parti à Gbessia, ce dimanche 22 décembre, le président Alpha Condé a, contrairement au discours d’ouverture, nuancé cette fois ses propos, histoire sans doute de ne pas affecter le moral de la troupe,  a-t-on constaté sur place.

«Quand il faut choisir, il est extrêmement difficile parce qu’il y aura ceux qui sont choisis et ceux qui ne sont pas choisis. Il ne faut pas que ceux qui ne sont pas choisis pensent qu’ils ont démérité. Nous allons faire en sorte que s’ils ne sont pas députés, qu’ils soient autres choses car le pays se développe et personne ne sera laissé au bord de la route», a-t-il prodigué.

Voici l’extrait de ce discours qui tranche avec la sortie polémique de la cérémonie d’ouverture.

«J’ai décidé de créer une commission qui va sillonner de préfecture en préfecture, de sous-préfecture en sous-préfecture,  pour voir les anciens militants ou leurs familles, s’ils sont morts, afin qu’ils puissent bénéficier du développement de la Guinée. Quand il faut choisir, il est extrêmement difficile, parce qu’il y aura ceux qui sont choisis et ceux qui ne sont pas choisis. Il ne faut pas que ceux qui ne sont pas choisis pensent qu’ils ont démérité. Nous allons faire en sorte que s’ils ne sont pas députés, qu’ils soient autres choses car, le pays se développe et personne ne sera laissé au bord de la route. Nous allons aussi collaborer avec nos partenaires du Comité pour la Défense de la Nouvelle Constitution (CODENOC). Nous sommes dans le même bateau et chacun doit jouer son rôle (…).  Certains peuvent apporter mille militants, d’autres cinq cent et d’autres encore 10 ou 3 et voire un militant. Tout cela renforce le parti mais, ce qui est mauvais, c’est de décourager, afin qu’on perde un militant. C’est ce qui peut affaiblir le parti. Le fait de ne pas être choisi député ou responsable, ne veut pas dire qu’il est abandonné (…)», a-t-il prêché.