Collision meurtrière de Banian : le bilan atteint 12 morts, réactions des blessés et du Responsable des urgences

0
2125
Hôpital de Kissidougou

Le bilan de l’accident qui s’est produit à Badian hier dimanche 24 novembre, continue de s’alourdir. En plus des 9 morts sur place après le drame et le blessé qui a rendu l’âme en cours de route, deux autres viennent de décéder à l’hôpital préfectoral de Kissidougou. Ce qui porte désormais le bilan à 12 morts.

Sur les circonstances de cet accident, Sékou Mansaré, un des passagers, témoigne : « moi, je dormais quand l’accident est arrivé. Dès qu’il y a eu le choc, je me suis réveillé et j’ai vu des corps inertes, du sang partout. J’ai pu compter sur place 9 morts. A l’heure où je vous parle, j’ai des maux de tête et de ventre. Mes bras me font mal. »

Pour Fatoumata Dabo, un des rescapés, renchérit : « notre véhicule est tombé sur un dépassement entre deux camions. Directement, le chauffeur de notre voiture a voulu éviter le camion qui tentait le dépassement. C’est c’était trop tard et le drame est implacablement survenu. Actuellement, c’est tout mon corps qui me fait mal. »

De son côté, le chef des urgences, Dr Karanké Camara, précise : « hier sur place, il y a eu effectivement 9 morts et en cours de route, il y a eu un mort. Ensuite, dès l’arrivée des blessés à l’hôpital, on a enregistré deux autres morts. Donc au total, nous avons envoyé 12 corps à la morgue. On a reçu en tout quatorze blessés dont 4 blessés graves qui ont des traumatismes crâniens, des fractures au niveau des bras et des pieds qui doivent être évacués à Conakry. Je viens de faire leurs papiers d’évacuation. Le reste des blessés suivent les traitements au pavillon et à la chirurgie. Quant aux produits, je vais vous dire qu’hier le Directeur de l’hôpital a mis le pharmacien en demeure de faire sortir les médicaments nécessaires et les mettre à notre disposition et nous avons appelé tous les collègues qui étaient absents pour venir nous appuyer. Car, les blessés étaient très nombreux. »