Colonel Samoura: « Je suis content que vous nous aidiez à sécuriser la marche… »

0
468

Il est 12 heures  50. Une foule impressionnante attend impatiemment les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) au rond-point de Yimbaya -Tanerie, point de départ de la marche du 06 janvier. Plus loin, au rond-point de l’Aéroport de Conakry Gbessia, un autre groupe de militants et sympathisants du FNDC y est massé.

De l’autre côté du carrefour, on y voit un impressionnant dispositif sécuritaire composé de gendarmes et de policiers. De YimbayaTanerie jusqu’au niveau de Gbessia Kondebouyi, des opposants au 3e mandat pour le président Alpha Condé sont visibles un peu partout. Des uns à moto et d’autres à bord des véhicules vêtus des tee-shirts et des foulards rouges.

A Gbessia Kondebouyi, un autre dispositif sécuritaire est posté à quelques mètres de la passerelle pour intimer les manifestants à obéir l’itinéraire autorisé par les autorités de la ville de Conakry.

Pour le moment, les autres citoyens continuent de vaquer à leurs occupations sans aucun incident. Il faut, par ailleurs, rappeler la présence massive des agents de la sécurité interne du FNDC qui veille sur les consignes  pour éviter de braver l’interdiction.

C’est dans ce cadre qu’un membre de la sécurité interne du FNDC a été approché par le Colonel Balla Samoura.  »Je suis content que vous nous aidiez à sécuriser la marche. N’hésitez pas de nous faire appel quand vous vous sentez déborder », a t il dit.