Communale : le cafouillage au tour du choix d’un candidat du RPG, à Doko, Siguiri fait un blessé

octobre 5, 2018 12:15
0

Le vote primaire dans les rangs du RPG (rassemblement du peuple de Guinée) pour le choix d’un candidat a fini par un cafouillage dans la commune urbaine de Doko, Siguiri. Bilan : un conseiller tabassé. Tel est l’information que votre quotidien électronique Guinéenews© de sources officielles dans la soirée de ce jeudi 4 octobre 2018.

À quelques heures du choix du maire, les délégations ont été ventilées par les sections du RPG-arc-en-ciel pour chercher un candidat dudit parti à l’orée de l’installation des conseillers communaux. Mais, ce choix s’est achevé par des coups de poings.
« Ils étaient dans la maison en train de passer au vote et finalement, un groupe de jeunes est venu défoncer la porte pour passer à tabac un candidat. Le chef de la délégation venu de Siguiri était obligé de quitter très vite les lieux », a déclaré un témoin ayant suivi la scène sous le couvert de l’anonymat.
Le sous-préfet Noumory Doumbouya n’a pas voulu se prononcer sur ladite situation. Par contre, une victime du nom de Djemory Diabaté figurant sur la liste du RPG à Doko a tenté d’expliquer son agression. « J’ai été agressé sous l’oeil impuissant des autorités lors de ce vote primaire entre les figurants sur la liste du RPG. Ce sont des jeunes montés qui m’ont tabassé, et j’ai eu l’aide des amis qui m’ont extirpé de la foule. C’est parce que j’ai remporté ce vote, c’est pourquoi, ils ont cafouillé », relate-t-il.
Les conseillers communaux, conformément à un communiqué du ministère de l’administration du territoire, étaient censés être installés vendredi 5 octobre. Mais, à date, aucun calendrier précis relatif à cette installation n’est disponible. Une attitude que l’opposition républicaine a dénoncée au sortir de sa plénière qui a eu lieu ce jeudi 4 octobre au quartier général de l’union des forces démocratiques de Guinée, à Commandaya, Conakry.