Comprendre les affaires impliquant François et Penelope Fillon

avril 24, 2019 12:09
French right wing candidate for the upcoming presidential election Francois Fillon (R) puts his hand on the knee of his wife Penelope (L), as they look on during his campaign rally on January 29, 2017 in Paris. - The campaign of Fillon, a former prime minister who won the conservative Republicans' nomination last year, has been dealt a serious blow by claims his Welsh-born spouse did nothing to earn half a million euros ($534,000) paid from public funds over eight years. (Photo by Eric FEFERBERG / AFP)

Les juges d’instruction du pôle financier de Paris ont ordonné le renvoi en correctionnelle du candidat à la présidentielle de 2017, de son épouse et de son ancien suppléant.

Par Alexandre Pouchard, Anne-Aël Durand, Pierre Sztajnkrycer et Maxime Delrue pour le Lemonde.fr

François Fillon va-t-il finir l’année 2019 au tribunal ? Selon les informations du Monde, les juges d’instruction du pôle financier de Paris ont rendu, le 19 avril, leur ordonnance de renvoi en correctionnelle contre l’ancien candidat à la présidentielle, son épouse et son ancien suppléant à l’Assemblée nationale.

François Fillon va être jugé pour détournement de fonds publics, recel de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et manquement aux obligations déclaratives de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

Son épouse, Penelope Fillon, est, elle, renvoyée devant le tribunal pour complicité et recel de détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux.

L’ancien suppléant de M. Fillon à l’Assemblée national, Marc Joulaud, devra comparaître pour répondre de l’accusation de détournement de fonds publics.

Près de deux ans après les premières révélations du Canard enchaîné sur des soupçons d’emplois fictifs, nous avons remis à jour un article initialement paru en avril 2017 pour récapituler l’ensemble des affaires et soupçons qui ont pesé sur le candidat à la présidentielle 2017.

Lire la suite sur Le Monde