Conakry : 5 ans de prison requis contre Badra Koné, le verdict attendu ce mardi

0
152

A peine ouvert ce lundi 21 octobre, le verdict du procès ministère public contre le secrétaire national de la jeunesse de l’UFR (union des forces républicaines), Badra Koné et ses acolytes est attendu demain mardi 22 octobre au Tribunal de Première Instance (TPI) de Mafanco.  Ils sont poursuivis pour usurpation de titre, fonction, de participation délictueuse à un attroupement et la tenue de propos menaçants.

Dans son réquisitoire, le procureur de la République près le TPI de Mafanco, Ibrahima Sory Touré a requis  contre deuxième vice-maire de commune de Matam, Badra Koné cinq ans d’emprisonnement ferme et une amande de deux millions de francs guinéens. Quant à ses acolytes Aboubacar Sylla et Abdoulaye Bangoura, le procureur Touré a 6 mois d’emprisonnement ferme et un million de francs guinéens d’amende.

Pour la défense, le ministère a été incapable d’apporter un seul élément qui peut soutenir les faits qu’il a porté contre Badra Koné et ses deux co-accusés. « Nous avons confiance à nos arguments et nous pensons que le tribunal va tirer les bonnes leçons parce que les innocents ne doivent pas se retrouver en prison », a fait savoir Me. Pépé Antoine Lamah.

Pour sa part, la juge Djenabou Donghol Diallo a annoncé la sentence sera donnée demain mardi.