Conakry : Alpha Condé lance la conférence régionale de WAQF en présence du président malien

janvier 16, 2019 6:47

Le président de la République Alpha  Condé a lancé ce mercredi 16 janvier 2019 à Conakry les travaux de la première conférence régionale sur le concept WAQF.

Dans son allocution de bienvenue, la ministre du Plan et du
Développement Economique, Mama Kanny Diallo a rappelé que l’organisation de cette conférence sur le WAQF est le fruit d’un partenariat solide entre la BID (Banque Islamique de Développement)  et la Guinée. « WAQF est l’un des outils les plus efficaces de la finance sociale islamique pour la mobilisation des ressources nécessaires au financement des secteurs sociaux. Il est également un instrument fiable de lutte contre la pauvreté. En organisant cette conférence, le gouvernement guinéen vise à attirer davantage l’attention du grand public non seulement sur l’importance du WAQF mais aussi, à mettre en œuvre avec efficacité des projets socio-économiques. Le gouvernement a réalisé un taux de croissance annuel moyen de 12,1% sur la période 2016-2017 et qu’il prévoit maintenir cette tendance à l’horizon 2020 », a-t-il indiqué.

Dans la même logique, Mama Kanny Diallo a remercié la BID pour son soutien à la réussite de la réunion du groupe consultatif organisée en novembre 2017 sur le Programme National pour le Développement Economique et Social à Paris.

Prenant la parole, le président du Sénégalais Macky Sall, représenté par son Premier ministre, Mohamed Dionne à cette rencontre, a fait savoir que la tenue de cette première conférence sur le WAQF dans un pays subsaharien montre à suffisance la volonté politique de nos plus hautes autorités pour développer les instruments de financement innovant «Le WAQF permet de trouver des ressources capables et durables pour lutter contre la pauvreté. Il constitue en effet, un outil efficace pour réduire les inégalités sociales, assurer la redistribution des revenus et améliorer le bien-être de nos populations », a-t-il expliqué.

Présent à Conakry, le président malien, Ibrahim Boubacar Kéita a, pour sa part, affirmé que cette conférence est un moyen sûr pour faire face à certains financements innovants.

«Notre communauté islamique est un modèle de solidarité. Nous nous demandons où va cette solidarité en cette période de 21ème siècle (…). Toute la Oummah islamique est soucieuse pour nous. Mettons-nous ensemble pour que nos peuples avancent au même pas. C’est cela la différence entre la Oummah islamique et d’autres pour qui j’ai beaucoup de respect…», a-t-il fait savoir.

Dans son discours d’ouverture, le président de la République Alpha Condé a
déclaré que la Guinée a toujours joué un rôle important dans la Oummah islamique. Alpha Condé a rappelé que la Guinée est membre fondateur de l’OCI (Organisation pour la Conférence Islamique)   et de la BID. « La Guinée s’est pleinement impliquée dans les activités de promotion de la coopération islamique et de la BID», a-t-il dit avant d’ajouter que la tenue de cette conférence régionale sur le concept WAQF à Conakry en est une preuve éloquente.