Conakry: clôture de la première session ordinaire de l’assemblée plénière du CES

mai 29, 2018 6:38
0

La première session ordinaire 2018 de l’Assemblée plénière du CES (Conseil Economique et Social), s’est achevée ce mardi 29 mai. Cette cérémonie de clôture s’est déroulée au siège de l’institution à Kaloum.

Dans son allocution de circonstance, le ministre Conseiller à la Présidence chargé des relations avec les institutions  républicaines, Mohamed Lamine Fofana, a rappelé que cette session ordinaire 2018 s’est ouverte dans un climat sociopolitique morose marqué par des conflits sociaux qui ont sans doute perturbé la vie nationale.

Cependant, le ministre Fofana a indiqué que le CES, conformément à sa mission constitutionnelle, a apporté tout son appui et à tous les niveaux à l’exécutif pour l’instauration de la compréhension entre les différentes parties concernées et à la résolution souhaitée de ces conflits.

Dans la même lancée, Mohamed Lamine Fofana a fait savoir que la présente session a fait l’objet d’une saisine de la part du Gouvernement portant sur l’examen pour avis du PNDS (Plan National du Développement Economique et Social) 2016-2020, conformément aux dispositions de l’article 123 alinéa 3 et de la Constitution.

Plus loin, le représentant du chef de l’Etat à cette cérémonie a fait comprendre que l’’importance et intérêt des thèmes, tout comme la diligence et le dévouement avec lesquels le CES a examiné le sujet du PNDS, témoignent de son esprit patriotique dans la conduite de cette mission constitutionnelle de conseiller des pouvoirs exécutif et législatif.

Prenant la parole,  la présidente du CES, Hadja Rabiatou Sérah Diallo, a rappelé  que cette session prend fin quelques jours après la mise en place du nouveau Gouvernement dans lequel le vice-président du CES, en la personne de Lansana Komara, a été nommé ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, du Travail et d’appeler le nouveau gouvernement à travailler en équipe et dans la cohésion pour préserver notre bien commun, la Guinée.

Poursuivant Rabiatou Sérah Diallo a souligné que pendant cette session, qu’en plus des quatre thèmes d’auto saisine annoncés à la cérémonie d’ouverture, le 27 mars dernier, les membres du CES ont examiné un thème de saisine.

A en croire Rabiatou Sérah Diallo, le Conseil Economique et Social a aussi étudié quatre thèmes d’auto saisine : Promotion des actions de développement économique en Guinée avec une dynamique de préservation des réserves forestières, dans une logique de développement durable et d’adaptation au changement climatique ; le rôle et la place de la diaspora guinéenne dans la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social ; les crises sociales récurrentes en Guinée : quelles solutions ? La promotion des petites et moyennes entreprises guinéennes et la création des champions locaux.

Les rapports des trois premiers thèmes d’auto saisine ont été adoptés par la plénière du jeudi 24 mai 2018. Et les réflexions se poursuivront sur le quatrième thème pour que son rapport soit adopté lors de la deuxième Session ordinaire de l’année.

Hadja Rabiatou Sérah Diallo a fait comprendre que conformément à la Loi, le CES procédé au renouvellement des membres de son bureau, à l’exception de la présidente, et des présidents de Commissions du Conseil Economique et Social. «Un nouveau membre du Bureau et deux nouveaux Présidents de commissions ont été élus», a-t-elle dit.

Pour terminer, elle a annoncé qu’une mission du CESE (Conseil Economique, Social, Culturel et Environnemental)  de France séjourne actuellement à Conakry. « Elle est composée du questeur, M. Jean Grosset et du Chargé de mission Europe et point focal de la coopération avec le CES de Guinée, M. Philippe Bon. Cette mission est venue pour évaluer la coopération entre les deux institutions à savoir les actions réalisées et celles à planifier pendant l’année 2018», a-t-il expliqué.

Pour clore, Rabiatou Sérah Diallo a fait avoir que les relations entre le CES de Guinée et le CESE de France sont un bel exemple de coopération réussie. «C’est l’occasion de remercier M. Patrick Bernasconi, le Président du CESE de France, M. Jean Grosset et M. Philippe Bon de leur implication personnelle pour le renforcement de cette coopération», a-t-elle déclaré.