Conakry : de violentes manifs signalées à Sonfonia contre le délestage électrique

février 19, 2019 9:15

Des violentes émeutes ont éclaté ce mardi 19 février (21 heures) entre les jeunes de Sonfonia T7 jusqu’à l’UGLCS (Université Général Lansana Conté) dans la commune de Ratoma et les forces de l’ordre. Selon les témoins interrogés par Guineenews©,  les jeunes demandaient le retour immédiat du courant électrique dans les maisons avant d’être dispersés par les forces de maintien d’ordre à coups de gaz lacrymogènes.

Du rond-point T7 jusqu’à l’Université,  les populations sont massivement sorties, y compris des femmes qui prêtaient mains fortes aux jeunes hommes qui ont réussi à ériger des barricades paralysant toute la circulation routière, apprend-on.  Sur  le bitume,  les traces des cailloux, des ordures, des cendres de pneus étaient très visibles. Par contre, la route le Prince circulait comme d’habitude.

Au moment où nous quittions les lieux, la circulation routière avait timidement repris et le courant n’était pas encore arrivé dans les quartiers.

Par ailleurs, votre quotidien électronique a été informé du blocage des routes entre Nongo et Kaporo vers 21h 40. « Il y a soulevement des jeunes à Nongo contre le délestage électrique. Depuis plus d’une heure, les jeunes de Nongo bloquent la circulation entre Nongo et Kaporo. Les vehicules venant Lambanyi passent par le carrefour Coza et ceux venant de Kipé passent par le pont de Kaporo. A l’heure où je vous parle (21h 45 TU), il y a un affrontement entre les agents CMIS 2 (compagnie mixe d’intervention spéciale) et les  jeunes manifestants », a confié un témoin au téléphone de Guineenews©.

Faut-il rappeler que des émeutes anti-délestages ont été enregistrées dans la nuit de vendredi 15 février dernier à 22 heures près du marché Cobayah jusqu’au carrefour Fossidhè dans la même commune. Les jeunes  manifestants avaient également érigé des barricades tout au long de la route créant ainsi un indescriptible embouteillage.