Conakry : des échauffourées anti-délestages électriques signalées à Cobayah

0
1449

Des émeutes anti-délestages ont été enregistrées dans la nuit de vendredi 15 février (22 heures) près du marché Cobayah jusqu’au carrefour Foussidhè dans la commune de Ratoma. Les jeunes  manifestants ont érigé des barricades tout au long de la route créant ainsi un indescriptible embouteillage, a-t-on constaté sur place.

En effet, ces jeunes surexcités qui demandaient le retour du courant dans les foyers, ont été dispersés par les forces de maintien d’ordre qui ont également  débarrassé la chaussée des ordures, des tables, des pneus, des cailloux (…). « Comment je peux rentrer à la maison. Il me faut forcément dépasser ces jeunes protestataires avant de rentrer », s’inquiète une passagère à bord d’un véhicule.

« Nous n’avons ni eau ni courant. C’est pourquoi nous manifestons », a fait savoir dans la foulée un jeune manifestant très en colère contre les autorités.

Au moment où nous quittions les lieux, la circulation routière avait timidement repris grâce à l’intervention des policiers et des gendarmes.

Faut-il rappeler que les délestages  électriques ont bel et  bien  repris à Conakry et à l’intérieur du pays. Le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr. Cheick Taliby Sylla a annoncé dans un passé récent, en marge du lancement du barrage hydroélectrique Kaléta, que « le délestage électrique est désormais un lointain souvenir ».