Conakry: en marge de la marche du FNDC, le gouvernement déplore un cas de mort

0
151
manif, marche, FDNC, Esplanade stade 28 septembre
Les militants du FNDC attendant leurs leaders sur l’esplanade du stade du 28 septembre jeudi 7 novembre 2019. Photo Thierno Souleymane Diallo/Guineenews.

Les membres du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) ont drainé du monde dans le rues de la capitale ce jeudi 7 novembre. C’était au cours d’une marche pacifique.

Dans un communiqué lu à la télévision nationale, le gouvernement déclare avoir noté avec satisfaction que la marche organisée par « une partie de l’opposition et de la Société civile » s’est déroulée sur l’itinéraire convenu avec les autorités de la ville de Conakry. Tout en se félicitant du « professionnalisme » des agents des forces de l’ordre déployés tout au long du parcours, avant de saluer l’esprit « républicain » qui a entouré cette manifestation.

« Le gouvernement regrette cependant le décès de Mamadou Billo Diallo, âgé de 38 ans, chauffeur de profession, résident à Lambanyi, survenu à l’hôpital Sino-guinéen aux environs de 13H 30. De sources médicales, le défunt qui souffrirait de cardiopathie , est mort d’un (malaise) aigu au poumon consécutif à un étouffement dans le véhicule qu’il conduisait. A cette triste occasion, le gouvernement présente ses sincères condoléances à la famille éplorée », a exprimé le gouvernement dans ledit communiqué.