Conakry : fini la deuxième édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée

0
1035

Jeudi 12 mars, les rideaux sont tombés sur la deuxième édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée (SADEN) qui s’est ouverte à Conakry le mercredi 11 mars sous le thème : «L’entrepreneuriat comme accélérateur des chaînes de valeur agro-alimentaire», a-t-on constaté sur place.

Dans son allocution de clôture, le vice-président du Comité d’organisation du SADEN, Dr. Himi Deen Touré a rappelé que cinq plénières ont rythmé les deux jours d’activités de cette deuxième édition du SADEN. Outre les deux ateliers organisés par INABEL, Dr. Himi Deen Touré a fait savoir qu’il y a eu également des concours prix SADEN l’intention des différents acteurs et porteurs de projets et entreprises. «En quelque sorte, ce sont des sujets phares qui avaient pour vocation de traiter des thématiques qui portent sur les enjeux de l’entreprenariat à savoir le développement des champions nationaux, le développement des incubateurs, la question de financement des entreprises et des Petites et Moyennes Entreprises (PME). La gestion des risques a été aussi évoquée», a-t-il cité.

S’exprimant sur le résultat de ce second SADEN, Dr. Touré a déclaré qu’ils sont satisfaits car a-t-il mentionné, cette deuxième édition du SADEN a eu plus de 2 500 participants. «Le bilan de l’année dernière a démontré que le SADEN est évènement qui aujourd’hui, est devenu incontournable dans l’écosystème entreprenariat guinéen», a-t-il dit.

Revenant sur le concours des prix de SADEN, Dr. Touré a indiqué qu’il y a eu une quarantaine de participants dans différents domaines, notamment l’Agriculture, l’Elevage, l’Agri-Bisness et Innovation. «Dans chaque secteur, il y a eu un lauréat qui a bénéficié d’une enveloppe de trente millions de francs guinéens. Les lauréats de l’année dernière ont été accompagnés et certains d’entre eux ont même pris part au forum mondial à Addis-Abeba grâce au soutien du SADEN. Ceux qui n’ont pas été parmi les lauréats, ont reçu des formations», a-t-il précisé.

Interrogé à propos de ce salon, le ministre des Investissement et du Partenariat Public-Privé, Grabriel Curtis a affirmé que tout comme la première, cette deuxième édition du SADEN a été un véritable succès car, soutient-il,  il y a eu plus de 2 500 participants.  «Ce qui montre que le partenariat a de très beaux jours en Guinée», a-t-il estimé.

Abordant les thématiques, M. Curtis dira ceci : «L’agriculture attire, nous avons vu les projets qui ont été présentés et les lauréats qui ont été désignés. L’Agriculture fait partie des priorités du gouvernement guinéen. Je pense qu’elle sera le socle du développement de la Guinée. Le gouvernement va continuer à accompagner le SADEN ainsi que toutes les agences, notamment AGUIPE mais aussi l’APIP. Elles vont continuer à supporter une telle initiative qui devient une véritable institution dans notre pays», a-t-il reconnu.

Le prix du SADEN FULBRICHT IDEATION CHALLENGE avec 5 000 dollars Us est revenu à Houlaimatou Baldé, médecin de profession. Elle évolue dans l’Agro-industrie de production d’engrais bio azoté. «Je remercie toute l’équipe de SADEN ainsi que ses partenaires. Je remercie tous ceux qui nous ont accompagnés. Avec ce prix, c’est une aventure entrepreneuriale qui commence», s’est-elle réjouie.

Pour la catégorie Agro Business innovation, c’est  Mamadou Barry directeur général de l’entreprise AOUDY FOOD a raflé le prix. «Nous sommes une entreprise qui œuvre dans la production et la transformation des produits de la ruche. Il s’agit du miel, de sir et se dérivés. Il est question pour nous  de révolutionner le secteur de l’agriculture en Guinée. Auparavant, les agriculteurs ne produisaient que du miel. Mais  aujourd’hui, nous sommes venus changer la donne pour dire qu’ils peuvent vivre désormais de leur métier et faire vivre leurs familles», a-t-il expliqué.

Quant au prix de SADEN catégorie Elevage,  C’est Mamadou Bella Doumbouya responsable à la Coopérative pour l’Agriculture et de la Production Animale (CAPA) qui s’est taillé la mise.

«Cette victoire a été un long chemin… Je ne peux que remercier le comité d’organisation du SADEN et toutes les personnes qui ont soutenu notre structure. J’ai un sentiment de satisfaction et de fierté», a-t-il laissé entendre.

Ainsi, le rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine avec des innovations.