Conakry-FNDC: une policière accusée d’espionnage, arrêtée au siège du PADES

0
1073

En marge de la réunion du Front national pour la défense de la Constitution tenue ce 25 mars, une fille du nom d’Aminata Traoré a été arrêtée par les opposants aux réformes constitutionnelles. Elle est accusée d’espionner le FNDC au compte de la police, la Direction de la police judiciaire (DPJ) pour laquelle elle dit travailler en tant que stagiaire.

La fille s’est fait passer comme une journaliste. Malheureusement pour elle, les journalistes aussi nombreux qu’ils soient, se connaissent presque tous. Et elle, personne ne la connaissait. Pire, quand le responsable de communication du FNDC lui a demandé pour quel média elle travaille. Mais elle ne pouvait pas répondre à cette question et a tout de suite compris qu’elle est démasquée. C’est ainsi qu’elle est sortie et a voulu s’échapper.

Les jeunes l’ont fait descendre de la moto et ont voulu la battre. Heureusement pour elle, les responsables du FNDC se sont interposés et ont pu sauver la fille en la gardant dans les locaux du siège du PADES où étaient attendus les leaders pour leur déclaration suite aux événements de N’Zérékoré et sur les élections du 22 mars.

Aux dernières nouvelles, des agents de la police ont fait une descente musclée au siège du Parti des démocrates pour l’Espoir (PADES) du Dr Ousmane Kaba. Ils ont procédé à plusieurs arrestations et sont partis avec Aminata Traoré, nous rapporte une source au FNDC.

Lire vidéo: