Conakry: La journée « ville morte » peu suivie au marché de Madina (9 heures) 

0
334
Le marché de Madina, le poumon de l’économie guinéenne, situé dans la commune de Matam, grouille de monde ce lundi 9 novembre jour de  »ville morte » appelée par l’Union des Forces  Démocratiques de Guinée (UFDG) et l’Alliance nationale pour l’alternance démocratique, a t on constaté sur place.
A l’intérieur du marché, les grands centres commerciaux sont fermés. Par contre, les etalagistes, les marchands et les cambistes vaquent à leurs occupations.
A ceux-ci, s’ajoutent les femmes vendeuses d’articles divers. Plusieurs magasins et boutiques qui sont ouverts attendent les premiers clients. C’est le même constat au marché  »Avaria ».
La gare routière est ouverte et les passagers viennent de tous les sens. Les parcs d’automobiles sont ouverts aux clients.