Conakry : Kassory Fofana lance les activités de préparation du Sommet Transform Africa 2020

0
234

Du 20 au 23 avril 2020, se tiendra, à Conakry, le plus grand événement continental de transformation technologique dénommé Sommet Transform Africa. En marche vers la tenue de ce prestigieux rendez-vous, le Premier ministre, chef du gouvernement a officié la cérémonie de lancement officiel des activités de préparation dudit.

C’était dans la soirée de ce vendredi 1er novembre 2019, en des membres du Conseil des ministres de l’alliance SMART Africa, des membres du gouvernement de la République de Guinée, des représentants du secteur privé guinéen, des ambassadeurs en poste à Conakry, ainsi que des représentants des institutions internationales partenaires.

L’événement a démarré par la projection de deux vidéos consacrées l’une au Sommet Transform Africa et l’autre à la Guinée et aux immenses opportunités qu’elle offre au secteur privé national et international pour investir dans le secteur des télécommunications et de l’économie numérique, mais aussi dans le secteur du tourisme, porteur de croissance.

Dans son discours de circonstance, le ministre des Postes et Télécommunications et de l’Economie numérique, s’est félicité du fait que son pays abrite ce plus grand événement continental de transformation technologique regroupant plus de 5900 délégués venant de 119 pays.

« Si nous avons voulu poser la candidature de la Guinée, c’est parce que le président de la République et son Premier ministre, chef du gouvernement se sont engagés à montrer à la face du monde que la Guinée est de retour sur la scène internationale et qu’elle est capable de relever les défis quelles que soient leurs natures. Et que nous, membres du gouvernement autour du Premier ministre, sommes capables d’agir et de faire en sorte que ce qui semble impossible soit possible », a introduit Moustapha Mamy Diaby.

Poursuivant, le président du Conseil des ministres de l’Alliance SMART Africa a indiqué que les défis sont immenses, les attentes sont nombreuses, alors que les ressources sont rares. « Mais avec la volonté de l’organisation, l’appui du président de la République et du Premier ministre, nous sommes convaincus que nous pouvons assurer le succès escompté au Sommet Transform Africa », a-t-il déclaré.

Pour sa part, Directeur général de SMART Africa a exposé sur le caractère challenge qui entoure l’organisation du Sommet Transform Africa en Guinée, en ce sens qu’il doit être prouvé au président Paul Kagamé et à l’ensemble des chefs d’Etat membres de SMART Africa, inclus le président Alpha Condé, que le choix de Conakry est bien mérité.

« Nous pouvons le réussir à une seule condition: que nous ayons le support de Son Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement », a-t-il formulé.

Evaluant la portée du rendez-vous de Conakry, le Premier ministre, chef du gouvernement a dit que cet événement et plus grand de son genre organisé en Afrique et le plus porteur en termes d’opportunités pour les jeunes économies africaines, de par son contenu orienté vers l’innovation, l’entreprenariat, la coopération multidimensionnelle et la construction d’un marché commun du numérique.

« Il est indéniable que les précédentes éditions ont fait la fierté de tous les africains. L’édition que nous avons le privilège d’abriter doit davantage répondre aux attentes de tous les acteurs impliqués dans la transformation numérique du continent. Ainsi, cette initiative louable prouvera tout son sens en offrant à notre dynamique jeunesse des perspectives nouvelles pour un avenir assuré ici, sur le contient, en les préservant notamment des aventures périlleuses de l’immigration clandestine, à la recherche de l’Eldorado dans d’autres continents », a mesuré Ibrahima Kassory Fofana.

« Je veux saisir l’occasion pour vous assurer – vous me l’avez demandé – de mon engagement personnel et à travers moi, tout le gouvernement de la République de Guinée. Nous ne ménagerons rien, absolument aucun effort pour conférer à cet événement le succès escompté », a-t-il poursuivi, avant de faire une appel aux partenaires institutionnels et autres acteurs du secteur privé pour leur pleine implication afin que de garantir à l’événement le succès escompté.

« En effet, c’est au prix d’une coopération intelligente et féconde qu’ensemble nous allons relever le défi exaltant de l’organisation du Sommet Transform Africa », conclu le Premier ministre, chef du gouvernement.