Conakry : la marche du FNDC non autorisée par les autorités communales

0
483
Les maires des communes de Matoto, de Matam et Kaloum ont interdit la marche pacifique du Front National pour la Défense de la Constitution -FNDC- prévue ce mardi 29 septembre 2020.
La maire de la commune de Kaloum a évoqué dans sa lettre de réponse « l’ouverture de la campagne électorale ». A cet effet, aucune autre manifestation sur les voies et places publiques de sa commune ne peut être autorisée en cette période en dehors des meetings, des réunions publiques, des cortèges de campagne réservés aux partis politiques en lice pour l’élection présidentielle du 18 octobre 2020″, lit on dans courrier de réponse.
Il faut rappeler que la marche du FNDC a pour l’itinéraire l’autoroute Fidèle Castro, dont le point de départ est le rond-point de la Tanerie et le point d’arrivée est l’esplanade du palais du peuple au quartier Tombo.