Conakry : l’ANIES lance la deuxième phase de distribution de vivres

0
482

Poursuivant son plan d’urgence contre le COVID-19, l’Agence Nationale d’Inclusion Économique et Sociale (ANIES) a lancé mercredi 14 octobre, à l’école primaire de Tombo, la deuxième phase de son opération de distribution de vivres aux plus démunis de la capitale. Comme lors de la première phase, plus de 12 mille ménages sont concernés par cette deuxième phase. Chacun d’eux va recevoir une ration d’un sac de riz de 50 kilogrammes et un bidon d’huile de 10 litres.

« Vous avez parmi les bénéficiaires des veuves qui sont seules à s’occuper de leurs familles. Vous avez aussi des pères de famille qui sont les seuls à se débrouiller, aucun autre membre de la famille ne travaille. Le projet de l’ANIES vient donc assister tous ceux-ci. Le projet est là pour les oubliés de la société », a de nouveau expliqué la directrice générale adjointe de l’ANIES, Aissata Daffé, à l’occasion du lancement de ces remises de vivres.

La DGA de l’ANIES en a profité pour expliquer que son institution ne fait pas que de la distribution de vivres. « Nous faisons aussi du transfert monétaire (la deuxième phase de celui-ci devrait être lancée ce jeudi). Il y a une ou deux semaines, on était à Matakan, dans la sous-préfecture de Kaback (Forécariah) où nous avons lancé un projet d’électrification. Depuis plus de 60 ans, ce district n’a jamais connu la lumière, alors qu’il n’est pas programmé dans les projets d’électrification des 25 années à venir », a-t-elle indiqué.

La distribution des vivres est assurée par le Programme alimentaire mondial (PAM) qui a accepté de mettre son expertise au service de l’ANIES, alors qu’Ecobank et YUP SGBG sont chargés du paiement monétaire.

Sur place, certains bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction devant les micros et caméras des journalistes. « En cette période difficile, recevoir ce sac de riz et ce bidon d’huile fait forcément plaisir. Ce don est venu au bon moment et je remercie l’Etat d’avoir pensé à nous »,  a exprimé Aissata Touré.