Conakry : Le gouvernement ordonne l’arrêt des chantiers en construction à Kaloum

0
1181

L’inspection des immeubles en construction à Conakry  a été entamée ce vendredi 3 août 2018. Cette opération fait suite à l’effondrement d’un chantier  à Coronthie le weekend dernier causant la mort de 4 personnes.  Cette mission conduite par le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire est une synergie d’actions entre les cadres techniques de son département et des ordres d’architectes et d’ingénieurs.

Au cours de cette première inspection, l’équipe a sillonné une dizaine de  chantiers dans la commune de Kaloum. Sur instruction du président de la République, les travaux ont été arrêtés en attendant la vérification des dossiers de construction de ces bâtiments à partir du lundi prochain.

« Vous savez bien qu’un incident malheureux s’est récemment produit au quartier Coronthie où un immeuble en construction s’est effondré. Et à cette occasion, le président de la République, dans son intervention, a demandé à ce que le ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire  se déplace sur tous les chantiers d’immeubles en construction dans la ville de Conakry pour arrêter les travaux. Beaucoup de chantier fonctionnent aujourd’hui de façon à ce que certaines choses ne soient pas précises à l’intérieur. Vous savez, pour construire, il faut avoir un permis de construire et il peut être obtenu mais malheureusement, très souvent, ceux même qui sont sur le chantier ne sont pas des cadres qualifiés. C’est pourquoi, nous sommes sortis avec l’ordre des architectes et celui des ingénieurs pour faire arrêter tous les chantiers  sur instruction du président de la République ; nous demandons à tous ceux dont les chantiers sont arrêtés de se présenter au niveau du ministère avec tous les documents. Et dans ces documents, nous allons voir non seulement s’il y a un titre foncier mais aussi quels sont les architectes et ingénieurs qui ont contribué à l’élaboration de ce document, je crois que c’est extrêmement important », a déclaré  Ibrahima Kourouma avant de souhaiter  une synergie d’action de tous ceux qui sont impliqués dans la construction pour la réussite de cette mission. « L’ordre des architectes et des ingénieurs doivent être avec nous pour non seulement regarder le travail qui est fait, mais aussi nous rassurer  que ce qu’on nous amène comme document, architecte ou ingénieur est qualifié », a-t-il précisé.

Dans son intervention, le représentant de l’ordre des architectes Mady Kaba s’est réjoui de cette l’initiative du président Alpha Condé et assurer la franche collaboration de sa structure pour l’atteinte de l’objectif fixé. « Nous sommes extrêmement satisfaits de cette démarche qui a été mise en place sur initiative du président de la République.  La réaction maintenant, c’est de changer la manière des choses au niveau de la construction et de ne plus fonctionner sans respecter les règles », a-t-il souhaité.

Pour sa part, le représentant de l’ordre des ingénieurs, Moussa Camara a fustigé le manque de sérieux qui est récurent dans les chantiers avec l’absence des superviseurs sur place qui selon lui, poussent les ouvriers à faire un travail bâclé.

Après Kaloum, cette inspection s’étendra dans les autres communes de Conakry et de l’intérieur du pays.