Conakry: le leader syndicaliste du port brièvement interpellé par des gendarmes

septembre 17, 2018 5:37
0

Le chef de la délégation syndicale du PAC (Port Autonome de Conakry), Cheick Touré a été interpellé ce lundi 17 septembre par des gendarmes puis relâché après l’intervention du Substitut du Procureur général près du TPI (Tribunal de Première Instance) de Kaloum.

Lisez plutôt sa réaction à chaud : «j’ai été interpellé aux alentours de Tombo par une équipe de gendarmes dirigée par colonel Souaré. Il m’a dit qu’il y a un mandat d’amener décerné contre moi. Quand nous sommes arrivés au TPI de Kaloum, nous avons été rencontrés le Substitut du Procureur général qui a demandé au Colonel Souaré ce qu’il peut faire avec moi tout en précisant qu’il ne peut pas me garder. Ainsi ce dernier et son équipe m’ont dit encore que je n’ai pas répondu à la convocation de la DNPJ (Direction Nationale de la Police Judiciaire). J’ai répondu que je n’ai reçu aucune convocation. D’ailleurs, dès que j’aurai une convocation, je m’y rendrais officiellement. C’est incroyable que quelqu’un qui va à son lieu de travail, à son retour vous venez l’arrêter sous prétexte que lui avez décerné une convocation. Je réitère que je n’ai pas peur, dès que je recevrais la convocation, je m’y rendrais aussitôt», a-t-il expliqué.