Conakry : le Premier ministre Kassory préside la signature de la charte nationale des PME

juillet 19, 2019 4:49

A l’initiative du ministère de l’Industrie et des Petites et moyennes entreprises, une cérémonie portant sur la cosignature de la Charte nationale des PME en République de Guinée, s’est tenue à Conakry ce vendredi 19 juillet. Une démarche qui s’inscrit en droite ligne de la volonté du gouvernement à doter le pays d’un cadre de référence des acquis devant engager l’Etat dans un partenariat avec l’ensemble des acteurs privés. En vue de l’émergence des PME fortes et compétitives en Guinée.

C’est le Premier ministre, chef du gouvernement qui a présidé la rencontre rehaussée de la présence des représentants de l’administration publique, ainsi que de ceux issus des organisations patronales guinéennes.

La Charte nationale des PME se veut un document qui inclut l’ensemble des dispositifs structurels, organisationnels et financiers pouvant doter ces institutions nationales d’un environnement favorable à leur expansion, dit-on. En ce sens qu’elle constitue le cadre légal et réglementaire qui va permettre aux autorités de fédérer le soutien à apporter aux PME en matière d’organisation interne, de financement, de sous-traitance, de formation professionnelle, de fiscalité.

Dans son allocution de circonstance, le ministre d’Etat, ministre de l’Industrie et des PME, par ailleurs conseiller spécial du président de la République, Tibou Kamara,après avoir fait observer une minute de silence à la mémoire de l’artiste Kerfala Kanté, a remercié les acteurs qui ont accepté, dans l’unité d’action, de venir parapher cette Charte, gage, dit-il, de leur total engagement à soutenir cette initiative du gouvernement en vue de faire des PME un véritable levier stratégique pour la lutte contre la pauvreté, notamment à travers la création de richesses.

« Elle doit renforcer l’arsenal juridique et institutionnel du ministère de l’Industrie et des PME », a-t-il évalué.

En raison de l’importance que le président de la République et le gouvernement accordent au secteur des PME, le Premier ministre a tenu à conférer à l’événement tout son éclat et toute sa solennité, à la dimension des enjeux du secteur.

Ibrahima Kassory Fofana a, par la suite, remercié les acteurs des PME pour leur disponibilité à travailler avec le gouvernement en vue de faire de la promotion du secteur privé guinéen une réalité. Tout en rappelant l’importance du secteur des PME, le locataire du Palais de la Colombe a indiqué que celui-ci constitue un enjeu majeur en Guinée à l’instar des autres pays d’Afrique, notamment par sa contribution au PIB, et par ricochet, à la création de la richesse nationale.

Fruit d’un long processus de concertation initié dans le cadre du dialogue public-privé avec l’appui de la Banque mondiale dans le cadre du Projet d’appui aux PME, ce document devrait avoir pour objectif de définir les PME, de déterminer le cadre de soutien à leur apporter ainsi que les avantages à leur concéder.

Il aura également pour vocation de définir les engagements que ces types d’entreprises doivent prendre pour leur reconnaissance, mais aussi pour le renforcement de leurs capacités de bonne gouvernance, tout en définissant le rôle et la responsabilité des différents acteurs dans la promotion et le développement des PME. Ladite charte a été adoptée par le Conseil interministériel lors de sa session ordinaire du 17 juillet 2018. C’est un préalable à la ratification par l’Assemblée nationale de cette loi d’orientation et de stratégies des PME.