Conakry :  le QG et le siège de l’Ufdg de nouveau bouclés par les forces de l’ordre (Parti)

0
508

La levée du dispositif bloquant l’accès aux locaux (quartier général et siège national) de l’Ufdg n’a été que de courte durée. Le blocus de l’entrée des lieux est à nouveau effectif. C’est le directeur de la communication du parti qui l’annonce dans un e-mail adressé à Guineenews.

Dans ce message électronique, l’ancien député uninominal de Gaoual informe de la situation qui prévaut en s’attaquant au régime Condé, sans oublier la suite de la bataille poste-électorale.

« Alors que nous pensions que l’occupation illégale du QG et du siège de l’UFDG était levée hier nous avons été surpris de constater de nouveau l’interdiction d’accès et l’occupation des locaux par les FDS ce matin, » entame-t-il.

Poursuivant, Ousmane Gaoual Diallo dénonce soutient « une volonté manifeste du dictateur de Conakry d’empêcher l’UFDG de fonctionner normalement. »

Mais, ajoute-t-il, « nous disons clairement que cette situation n’entamera pas notre détermination à exiger la reconnaissance de notre victoire acquise dans les urnes. »

Et d’ajouter : « nous profitons de l’occasion pour rappeler que dès le mardi les populations sont invitées à se mobiliser partout dans le pays pour exiger le respect des suffrages exprimés et l’élection du président Cellou Dalein DIALLO. »

Comme pour dire aux soutien du leader de l’ufdg que l’essentiel reste la mobilisation pour la victoire revendiquée au sein du parti, en dépit des résultats favorables au candidat sortant, Alpha Condé, tels que publiés par la commission électorale nationale indépendante (CENI) il y a une semaine.