Conakry : Les corps des victimes du 14 octobre 2019 sont disponibles, selon le procureur

0
933

Il n’y a plus d’obstacles pour l’enterrement des victimes des manifestations réprimées du front  national pour la défense constitution mi-octobre dernier. C’est ce que Guineenews© retient du communiqué du procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn publié à la télévision nationale ce soir.

Selon le contenu de ce document, les familles des victimes peuvent entrer en possession des corps retenus jusque-là pour une autopsie « en vue de leur inhumation ». Sidy Souleymane N’diaye précise dans le même document que c’est à l’hôpital sinoguinéen que les familles des victimes peuvent recevoir les corps.

M. N’diaye y ajoute qu’il « tient à rassure les familles des victimes que les enquêtes entreprises seront menées avec rigueur »

Ce communiqué vient mettre fin à une polémique née d’un autre fait « illégalement » mardi soir par le ministre de la santé. Annonçant  l’indisponibilité des corps pendant que les femmes des victimes et le FNDC avaient préparé les funérailles pour le mercredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.