Conakry : les employés de la Soguipah barricadent le bureau pour réclamer leurs arriérés de salaires

0
594

Les travailleurs de la Société Guinéenne de Palmiers à huiles et d’Hévéa (SOGUIPAH) ont investi ce mardi 18 février les locaux de leur bureau de Conakry, sis à Coléah dans la commune de Matam. Pour cause, le non-paiement de trois mois de salaires par la direction générale de l’entreprise.

Entourés par ses collègues de service, le porte-parole des travailleurs frondeurs, Ibrahima Sory Camara, a affirmé qu’ils ont trois d’arriérés de salaires. « Nous avons utilisé toutes les voies de recours sans succès. Il n’y a aura pas de travail tant que nous ne sommes pas payés », a-t-il déclaré.

« Nous avons des avantages qui ont été supprimés depuis 2014. Nous ne sommes pas violents, mais tant que nos salaires ne sont pas payés, il n’y aura pas de travail.  Il y a plus de quatre mille travailleurs de Diécké plus une centaine de l’antenne de Conakry qui se trouvent aujourd’hui sans salaire », a-t-il précisé.

Dans la foulée, Moussa Bérété conducteur de son état, a affirmé qu’il a fait quatre mois sans salaire. « Nous souffrons énormément, nous faisons des voyages Diécké-Conakry sans salaire», a-t-il fustigé.

Lire vidéo: