Conakry : les hommes du colonel Tiégboro mettent le grappin sur un présumé trafiquant d’être humain

juin 14, 2019 2:50

Les services spéciaux de lutte contre la drogue et le crime organisé du Colonel Moussa Tiégboro Camara ont précédé ce vendredi 14 juin au déferrement d’un présumé auteur de trafic international d’être humain Mohamed Lamine Koroma, de nationalité sierra-léonaise, devant les juridictions compétentes.

Dans sa déclaration à la presse, Mohamed Manzo Mansaré, le porte-parole des Services spéciaux a affirmé que Mohamed Lamine Koruma a été interpelé le 4 juin 2019 au quartier Gbessia-Cité de l’Air dans une villa en compagnie de quatre jeunes filles léonaises qu’il a fait venir de Freetown.

D’après lui, la perquisition à son domicile a permis la découverte 22 passeports dont 6 léonais et 16 Bissau-guinéens.

« Au cours de notre enquête, nous avons encore découvert des documents guinéens très importants notamment dix certificats de visite contre visite et dix casiers judiciaires. Nous avons également découvert un cahier dans lequel est mentionné le départ de 56 filles léonaises et bissau-guinéennes. Dans la même maison, nous avons trouvé des produits contraceptifs. Tous ces éléments ont été saisis et placés sous scellés. Selon nos informations, ces filles devaient aller dans les pays du Golf précisément à Oman, proche de Pakistan », a-t-il expliqué.