Conakry : les suspects sur l’enlèvement de Thierno Dansoko mis aux arrêts

0
1204

Des individus suspectés avoir participé à l’enlèvement de l’opérateur économique Thierno Mamadou Dansoko ont été présentés ce lundi 12 avril à la presse par les agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), a-t-on constaté sur place.

D’après le chef section recherche et investigation à la DCPJ, le Commissaire Thierno Amadou Bah, parmi les personnes interpellées, seul Aboubacar Thiam dit ‘’sénégalais’’ a reconnu avoir participé à l’enlèvement de l’opérateur économique Thierno Mamadou Dansoko.

Selon la victime, aucune rançon n’a été versée. Lisez !

«Le 17 mars 2021, notre service a été informé d’un cas d’enlèvement de l’opérateur économique, Thierno Mamadou Dansoko à son domicile à Nongo dans la commune de Ratoma dans la nuit du 16 mars 2021 aux environs de 21 heures. Aussitôt, nous avons mené des investigations qui nous ont permis d’interpeller l’auteur principal d’enlèvement du nom d’Aboubacar Thiam alias ‘’sénégalais’’ né le 28 décembre 1995 à Kankan. Il a reconnu avoir participé à l’enlèvement de l’opérateur économique. Il a précisé également avoir agi avec les nommés John et son petit  et que ce dernier s’est servi de sa voiture de marque Toyota et de type Corolla, de son arme PMAK et TT30 lors de l’enlèvement.

Aboubacar Thiam dit ‘’sénégalais’’ a rappelé que la victime a été enlevée de force à Kipé et conduite dans un quartier situé à Lambayi carrefour canadien dans un appartement appartenant à un certain Mamadou Fofana, résident en France. Les perquisitions effectuées où   Thierno Mamadou Dansoko a été séquestré, nous a permis de saisir cinq armes de guerre et plus de 300 munitions.

Cependant, les autres ravisseurs n’ont pas été trouvé sur les lieux. Nous avons réussi à interpeller le gérant de l’immeuble, il s’agit de John Mansaré né 1969 en Sierra Léone qui déclare avoir loué cet appartement à un certain Mamadou Moussa Diallo qui est en fuite et qu’il aurait loué au compte d’un certain Mamadou Diallo également en fuite qui serait venu des Etats-Unis.

Lors de son audition, Aboubacar Thiam dit ‘’sénégalais’’ dit avoir participé à plusieurs cas de vol à main armée à Conakry et environnants. Il s’agit notamment de l’opération de Dabompa et  de la pharmacie de Coyah où ils ont volé des numéraires et   des téléphones avec les nommés Mohamed  Salifou Soumah alias Lifsa, Mohamed Soumah dit Limka, Kavani et consort.    

Les enquêtes nous ont permis d’interpeller un certain Mohamed Soumah suite aux déclarations d’Aboubacar Thiam pour des opérations de vol à main armée. Mohamed Soumah est né en 1993 à Coyah, il a librement reconnu avoir participé à quatre opérations de vol à main armée (…). Il a reconnu avoir été interpellé dans son domicile en possession de deux PMAK, deux boîtes chargeurs, un fusil calibre 12 et un pied-de-biche.  L’enquête nous a permis de mettre aux arrêts un certain Mohamed Salif Soumah  né en 2002 à Kindia dans le cadre des opérations de vol à main armée. Il a reconnu avoir participé à six opérations de vol à main armée (…)».

Devant les journalistes, ils ont tous nié les faits portés contre eux sauf Aboubacar Thiam dit ‘’sénégalais’’.