Conakry : les travaux publics créent une voie spéciale pour les gros porteurs

0
200

Le centre-ville de Kaloum enregistre de nombreux embouteillages à certaines heures de la journée. Une situation qui rend le trafic dans cette commune très difficile. La solution préconisée pour mettre fin ou réduire, ce problème, c’est la création d’une voie uniquement réservée aux camions gros porteurs qui sortent du port autonome de Conakry (PAC).

C’est une voie de 4 km environs qui va du port au pont 8 novembre et se situe auprès des rails CBK. Ce mercredi 16 octobre 2019, le ministre des Travaux publics, Moustapha Naité, s’est rendu sur les lieux pour constater l’évolution des travaux, mais aussi évaluer les impacts et les contraintes de cette nouvelle route.

Naïté, TP, Chantier, route

«Cette visite c’est pour constater le niveau d’évolution de la pénétrante qui est en construction avec le concessionnaire du port autonome de Conakry, Albayrak. Cette pénétrante constitue une route près de l’autoroute Fidel Castro ouvrant aux gros porteurs une voie d’accès au port. Sur l’initiative du chef de l’Etat, il a été décidé de créer cette contournante qui permettra aux camions de ne plus aller au centre-ville, mais à partir du pont 8 novembre juste quelque 500 m, de rentrer directement avec une bifurcation qui sera réalisée par le concessionnaire pour aller directement au port autonome. Donc c’est une route d’environ 4,2 km qui est en train d’être construite en ce moment le long des rails de CBK. Cette route sera réservée exclusivement aux gros porteurs. Notre visite d’aujourd’hui c’était d’évaluer les impacts et les contraintes que nous avons. La première contrainte, c’est comment faire en sorte que les camions qui sortiront de cette contournante accèdent à l’autoroute ? Alors sur le long terme il est prévu de construire un pont qui va permettre de ne pas interrompre le trafic en sortant », a expliqué le ministre Moustapha Naité.

Selon le ministre des Travaux publics, l’Etat guinéen ne va pas décaisser un franc pour la réalisation de cette route. Tout est à la charge de la société turque Albayrak qui a eu le contrat de concession du port autonome de Conakry : « La concession qui a été faite au niveau du port autonome à la société Albayrak, prend en compte l’amélioration du trafic urbain. Donc on n’aura pas à débourser un seul franc. Des feux tricolores seront installés, une jonction sera faite dans un premier temps pour permettre aux gros porteurs de rejoindre l’autoroute Fidel Castro et la solution finale qui a été adoptée consiste à réaliser un pont. Et c’est la société Albayrak qui va faire cette réalisation. »