Conakry : liesse populaire dans les fiefs de Dalein après qu’il se soit déclaré « victorieux » à la présidentielle

0
387

Les partisans de l’Union des forces démocratiques de Guinée sont actuellement dans les rues, depuis Dixinn jusqu’à Cosa en passant par la Minière, Commandanya, Hamdallaye, Dar-es-salam et Bambéto, sur une distance de près de 10 kilomètres.

Une spontanée prise des rues qui fait suite à la conférence de presse de leur leader, Cellou Dalein Diallo, cet après-midi, et au cours de laquelle il s’est autoproclamé vainqueur du scrutin d’hier dimanche 18 octobre 2020.

Dans les rues, les manifestants annoncent d’emblée la rupture avec « l’arbitraire » et célèbrent la « prouesse » de Cellou Dalein Diallo dès le premier tour. Par moments, les agents des forces de sécurité tentent de les disperser à coups de grenade lacrymogène. Mais les militants reviennent peu après.

Cette scène s’observe depuis Commandanya (quartier qui abrite le siège national de l’Ufdg) jusqu’à Hamdallaye, notamment sur la Transversale N°1 qui mène à Gbessia.

Curieusement de Dar-es-salam à Cosa, on assiste à une certaine cohabitation pacifique entre agents des forces de l’ordre et de sécurité et les populations qui crient à la « victoire » de Cellou Dalein Diallo. Toute chose qui se présente comme un fait insolite aux yeux de maints observateurs.