Conakry : mort du Covid-19, le ministre Sékou Kourouma a été inhumé ce lundi

0
993

Décédé le 18 avril des suites de Coronavirus, le ministre secrétaire général du Gouvernement, Sékou Kourouma a regagné ce lundi 20 avril sa dernière demeure, au cimetière de Cameroun, dans la commune de Dixinn, a-t-on constaté sur place.

Ce sont des agents de la Protection civile et ceux de la Croix-Rouge qui ont procédé à son enterrement ‘’digne et sécurisé’’ après la levée du corps à la morgue de l’hôpital Ignace Deen à Kaloum en présence de sa famille et collaborateurs.

Il faut rappeler que Sékou Kourouma a été ministre de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration. Il est né en 1956 dans la préfecture de Kouroussa où il a fait toutes ses études primaires et secondaires. Marié à deux femmes, le défunt Sékou Kourouma s’en va en laissant derrière, cinq enfants orphelins. Très tôt, il s’est orienté à l’Ecole Nationale des Instituteurs de Koba (préfecture de Boffa) d’où il est sorti en qualité d’instituteur adjoint.

Le défunt a été muté en 1970 à l’école Primaire de Nialénko, Sous-Préfecture de Tokouno, Préfecture de Kankan. En 1976, il a été élu comme Secrétaire Général du Comité Directeur de la section de Tokounou dans le cadre du Parti Démocratique de Guinée (PDG) et nommé Délégué Pédagogique d’Arrondissement.

En 1980, il est muté au chef-lieu de la préfecture de Kankan où il exerça cumulativement les fonctions de Directeur de l’Ecole Primaire de Salamani et de Délégué Pédagogique d’Arrondissement de Karifamoria puis de la sous-préfecture de Missamana.

Très attaché à la formation, l’Enseignant Sékou Kourouma se fait recycler en 1982 à l’Ecole Nationale Supérieure de Manéah où il obtient le diplôme d’études Supérieures en Sciences de l’Education en 1985.

Professeur de Psychopédagogie respectivement à l’Ecole Normale Secondaire de Dubréka, de Pita puis à l’Ecole Normale des Instituteurs de Kindia, M. Sékou Kourouma est admis au test de recrutement des conseillers techniques au Commissariat Général à la Réforme Administrative en 1988 où il fut affecté comme conseiller formateur au Centre de Perfectionnement Administrateur.

Sékou Kourouma a été nommé en 2011 par le président Alpha Condé Haut Commissaire à la Réforme de l’Etat et à la Modernisation l’Administration (PREMA). Il sera par la suite fait ministre de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration, trois ans plus part. Il quittera en 2017 la tête de ce département suite à une fronde du syndicat des enseignants, dirigée par Aboubacar Soumah. Il fera son comeback au gouvernement en 2018 pour occuper le poste de ministre Secrétaire général du Gouvernement dirigé par Kassory Fofana.

Lire vidéo :