Conakry : Pour exiger le retour de leurs enseignants dans les classes, des jeunes élèves brûlent nuitamment des pneus, à Kaloum

novembre 1, 2018 11:35
0
Depuis hier mercredi 31 octobre 2018, des élèves protestent au centre-ville de Kaloum pour exiger le retour de leurs enseignants dans les classes. Tout au début, c’était au quartier Sandervalia où les protestataires ont été dispersés à coups de grenade lacrymogène. Image d’archives.
Ce jeudi 1er novembre, le mouvement de protestation s’est transporté dans le quartier Almamya où les femmes se sont jointes à la cadence.
Avant d’être dispersées à leur tour à coups de gaz lacrymogène, elles scandaient des propos pas assez tendres à l’endroit des autorités.
Et à l’instant même (23H 25), des pneus sont brûlés sur des ruelles de Sandervalia, quartier qui abrite le Musée national, apprend-on de sources locales.
Toute chose qui semble annoncer la profonde agitation programmée lundi par les femmes qui promettent une manifestation jamais enregistrée dans la commune qui abrite le Palais présidentiel.