Conakry : le rideau tombe sur les travaux de la deuxième session ordinaire du CES

0
222

Ouverte 17 septembre 2019, la deuxième session ordinaire du Conseil Economique et Social (CES) a pris fin ce mardi 19 novembre, a-t-on constaté au siège de l’institution à Kaloum.

Prenant la parole, le ministre de la Justice et Garde des Sceaux par ailleurs chargé des relations avec les institutions républicaines, a rappelé que cette présente session n’a pas fait l’objet de saisine par les deux pouvoirs publics compétents en la matière.

Cependant, le ministre Mamadou Lamine Fofana a précisé que cela n’a pas empêché le CES d’élaborer un chronogramme de travail assez fourni autour d’une part, la rédaction et la finalisation de ses rapports annuels 2018, 2019 et d’autre part l’examen de deux questions objet d’auto saisine à savoir, la promotion des actions de développement  économique en Guinée avec une dynamique de préservation des réserves forestières nationales, communautaires et privées dans une logique de développement durable et d’adaptation au changement climatique : cas de la Moyenne Guinée et la diversité culturelle dans l’espace francophone au service du développement durable des pays membres de l’Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions similaires des pays Francophones (UCESIF).

Pour sa part, la présente du CES, Hadja Rabiatou Sérah Diallo a annoncé que le 4 décembre prochain, à l’occasion d’une assemblée générale élective, le Conseil Economique et Social de Guinée sera porté à la présidence de cette organisation internationale pour la mandature 2019-2021. « En 2020, un atelier regroupera les pays membres de UCESIF autour du thème de la présidence guinéenne », a-t-elle ajouté.

Plus loin, Hadja Rabi Diallo a fait savoir qu’au cours de cette session qui s’achève, le rapport d’activité pour l’année 2018 du CES de Guinée a été présenté, amandé et adopté. « Le plan d’action de 2020 a aussi été adopté. A ce jour, celui de 2019 est exécuté à 85%. J’ose espérer que tous les conseillers et l’ensemble du personnel se mettront à pied d’œuvre pour une large et bonne exécution d’ici le 31 décembre 2019 », a-t-elle indiqué.