Conakry : Un bidonville de Kaloum déguerpi par une équipe mixte d’autorités civile et militaire

mars 26, 2019 2:29
Décidément, l’État est engagé à recouvrer ses domaines. Après Kaporo-rails et Kipé 2, dans la commune de Ratoma, une équipe mixte de police verte et police nationale, de la gendarmerie et de l’armée, notamment les bérets rouges, s’en est prise aux habitations de fortune longeant les rails depuis le Petit Bateau jusqu’à Tombo, dans la commune de Kaloum.
Ils sont estimés à plusieurs milliers d’âmes  les habitants de ces lieux cités notamment dans le crime, la prostitution et la consommation des stupéfiants de tout genre. A l’heure qu’il fait, les sapeurs pompiers s’activent pour contenir le feu à quelques encablures de la centrale thermique de Tombo.
Nous y reviendrons !