Conakry : une crise d’hypertension arrache l’ex-député Cheick Touré des griffes de la DPJ

0
898

Interpellé ce jeudi 23 juillet à la Direction centrale de la police judiciaire (DPJ) pour ‘’trouble à l’Etat’’, l’ancien député de Kaloum , Cheick Touré n’a pas pu se présenter devant l’officier enquêteur.  En raison d’un malaise que le prévenu a eu en cours de route.

D’après son avocat Me. Salifou Béavogui, la Direction centrale de la police judicaire a accepté que son client se traite rapidement et revient se soumettre à la procédure.

« Nous étions venus à la Direction centrale de la police. A cause de l’occupation de l’officier qui devait nous recevoir, nous nous sommes retirés pour revenir dans trois heures. C’est en cours de chemin que mon client a eu un malaise. Sa tension artérielle était montrée d’un cran. Difficilement il s’est retrouvé. Nous avons cherché rapidement un médecin. Au moment où je vous parle (16 heures, NDLR), il est sous perfusion. Ce malaise qu’il a eu ne l’a pas permis de revenir à la police pour se soumettre à la procédure. Il fallait que je revienne poliment, gentiment et respectueusement expliquer ce qui s’est passé parce qu’à l’impossible, nul n’est tenu », a-t-il fait savoir.

Il faut par ailleurs rappeler qu’à la veille de la manifestation du 20 juillet dernier, plusieurs responsables du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont reçu des convocations.

Lire vidéo: