Conakry ville propre : Fodé Oussou fustige une décision du gouvernement

juillet 28, 2018 12:46
0

Dans un communiqué diffusé jeudi sur les ondes de la télévision nationale, le gouvernement a interdit la circulation des véhicules et motos de 6 heures à 11 heures ce samedi 28 juillet 2018. Cette décision est motivée par la tenue de la 2ème  journée d’assainissement de la ville dans le cadre du programme « Conakry ville propre ».

Dans un entretien qu’il a accordé à Guineenews, le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Fodé Oussou Fofana, a fustigé cette décision, avant de promettre de défier le gouvernement en sortant dans l’intervalle de 6 heures à 11 heures.
« Si le gouvernement n’a pas les moyens de nettoyer la ville, parce que Conakry, plus qu’on parle de nettoyage, devient de plus en plus sale. Abdoulaye Bah est décédé il y a quarante jours. On ne parle plus de lui, alors qu’il était à 4 heures du matin dans cette affaire de nettoyage. Ça veut dire que c’est comme si le gouvernement prend la décision de dire que de 8 heures à midi les pharmacies, les hôpitaux, les banques, les boutiques doivent être fermés parce qu’ils ont envie de nettoyer. Je pense ça c’est une décision nulle et de nul effet. Cette décision ne peut pas être appliquée. Je me demande comment cela va être appliqué, parce que moi, demain matin (samedi 28 juillet, ndlr) je vais sortir dans ma voiture à l’heure de ma convenance et je vais voir qui va m’arrêter pour dire que je ne sors pas », a-t-il indiqué, avant de rappeler que même en situation de guerre, les structures sanitaires travaillent : « Même en temps de guerre, les gens ouvrent les officines, les hôpitaux pour travailler. »
« Ou bien ils veulent décréter les samedis comme étant des journées chômées et payées ? » s’est-il interrogé.
Selon le vice-président de l’UFDG, l’agence de l’assainissement que dirige Sory Camara, devrait être dotée des moyens nécessaires pour faire ce travail.
« Si on veut nettoyer, poursuit-il, le gouvernement devrait laisser ça à des privés comme dans les autres pays. Ce n’est pas le travail d’un gouvernement. Nettoyer la ville ne devrait pas être le travail d’un gouvernement. Ils ont créé une agence d’assainissement. Ils doivent mettre les moyens à cette agence. Celle-ci va travailler avec les privés. Ces privés-là vont recruter des gens qui n’ont pas d’emploi pour leur permettre de travailler. Mais l’agence a été créée sans objectifs. Elle a été créée juste parce qu’on a enlevé le monsieur au PAC et on ne sait pas où le mettre, on l’a jeté à la poubelle. Sinon cette agence devait avoir les moyens. »