Conakry: voici la physionomie de la future nouvelle ville et des 20 mille logements

avril 27, 2018 5:45
0

Le chef de l’Etat Alpha Condé a officiellement lancé ce vendredi 27 avril les travaux de construction de la nouvelle ville de Conakry et des 20 mille logements sociaux, à Kobaya dans la commune de Ratoma.

 

 

Selon le Président Directeur Général de la compagnie China Dreal Group, Yao Tianping, la nouvelle ville de Conakry couvre une superficie de 650 hectares sur une zone de plage basse.

Sur ce point, China Dreal Group compte investir d’importantes sommes d’argent dans l’aménagement du terrain pour augmenter son altitude existante de deux mètres en procédant au dragage des rivières, la construction de digues et de routes (…).

A en croire M. Tianping,  la première phase de l’aménagement du terrain qui va durer de 3 à 4 ans, pourra fournir à la nouvelle de ville de Conakry, une zone d’habitation de 7 millions mètres carrés, y compris les logements sociaux et aussi divers appartements de haut et moyen standings, des villas, des bureaux, des ministères, des hôtels de cinq étoiles, des centres de conférence, des marchés, des centres commerciaux, écoles et hôpitaux (…). «Dans les 15 prochaines années, 250 000 personnes pourront déménager dans cet endroit pour travailler où pour y habiter», a-t-il précisé.

Poursuivant, l’entrepreneur chinois, Yao Tianping a annoncé que l’avenir de la nouvelle ville de Conakry sera comme suit : un centre national d’administration secondaire conformément à la convention de cession de terrain dont la  société est responsable de construire dix immeubles de bureaux ministériels pour le gouvernement dans le but de rembourser les frais de cession de terrain. A l’avenir, dit-il, il aura dix ministères qui vont entrer dans la zone en accordant la relocalisation des ministères de Kaloum.

Un centre d’éducation culturelle, de loisirs et de soins médicaux seront aussi construits dans la zone, a fait savoir Yao Tianping qui prévoit de construire dix écoles, un espace de jeux, le palais de la  jeunesse et un grand hôpital (…).

Dans la même zone, M. Tainping a annoncé la construction d’un centre économique de l’industrie du commerce et de la logistique. «Nous construirons une variété de marchés, de centres commerciaux et de rues commerciales spécialisées», a-t-il rassuré.

Dans le même sillage, Yao Tianping a souligné que la nouvelle ville de Conakry sera une cité moderne d’habitation composée des villas et les appartements de haut et moyen standings ainsi que les logements sociaux.

«Notre société et la SONAPI (Société Nationale d’Aménagement et Promotion Immobilière) ont établi ensemble une joint-venture qui s’appelle la Société Guinée de Promotion des Logements Sociaux (SPLS) pour construire  20 000 logements sociaux. Ces logements peuvent répondre aux besoins de logements des citoyens ordinaires. 2 000 logements seront construits dans la première phase et il est prévu de terminer le total de 20 000 logements en cinq ans», a-t-il annoncé.

Avant d’ajouter qu’un centre économique CBD (Central Business District) et la construction de la deuxième grande route de la ville pour résoudre le problème d’engorgement urbain, sont envisagés dans le projet.

«La Nouvelle artère planifiée par le gouvernement, qui traversera la nouvelle ville de Conakry et qui se terminera à Dubréka, va grandement faciliter la commodité des résidents environnants et considérablement soulager la pression du trafic dans l’ensemble de la ville de Conakry», souligne-t-il.

Un autre aspect, c’est que le projet peut encore fournir, précise M Yao, une grande quantité de terrains aux entreprises et aux particuliers qui voudrons y construire des bâtiments. «Notre société va investir avec les consortiums une grande somme d’argent afin d’aménager la plage basse à la première phase pour qu’on puisse fournir aux sociétés ou aux individus des terrains avec des infrastructures à construire», a-t-il mentionné.

Dans sa communication, Yao Tinpiang a déclaré que cette nouvelle ville de Conakry est un nouveau type de ville moderne qui intègre la production et l’urbanisation, et qui convient à la vie et au travail.