Concession du Port de Conakry : les raisons selon DG, Hawa Keita

août 19, 2018 9:44
0

En milieu de la semaine qui s’ecoule, le ministre des Transports Aboubacar Sylla et la directrice générale du PAC (Port Autonome de Conakry), Hawa Keita ont donné assez d’informations relatives à la concession du PAC à une société turc.

Dans son explication, Hawa Keita a indiqué que c’est par maque financement que le port de Conakry a été concédé à la société turque Albayrak.  « C’est vrai que le PAC s’est beaucoup amélioré ces derniers temps en matière de recettes. Mais pour la période sollicitée pour ces investissements, il faut reconnaître que le PAC ne pouvait pas faire face à cela. Il a besoin d’un temps nécessaire. C’est-à-dire, il faut tout de suite investir les 200 millions dollars. Alors, la concession a été faite vu l’urgence et le volume d’investissements ainsi que la période sollicité », a-t-elle fait comprendre.

En renfort à la dame Hawa Keita, le porte-parole du gouvernement Aboubacar Sylla a rappelé que cette concession du PAC n’est pas comme le cas Friguia qui a été complètement vendu à Russal ainsi que les rails. « Aujourd’hui, nous avons d’énormes problèmes avec la société RusAl à cause des rails. Nous avons une voie ferroviaire qui est bloquée,  on a voulu organiser une mutualisation de toutes voies ferroviaires pour que toutes les sociétés puissent les utiliser. Mais il se trouve que les rails appartiennent à Russal parce qu’ils ont été vendus. Mais tel n’est le cas du port qui a été mis en concession. D’ailleurs, on peut sortir de la concession tous les jours s’il n’y a pas de respect d’engagement ou même pour cause d’utilité publique en faisant des indemnisations », a-t-il ajouté.