Condamnation de Grenade: pour ses avocats, l’affaire ne fait que commencer

mars 18, 2019 4:50

«Ce dossier sera réexaminé par la chambre criminelle de la Cour d’appel de Conakry »

Les avocats de Boubacar Diallo alias  »Grenade » ont fait appel de la décision du tribunal criminel de Dixinn qui a condamné leur client à 10 ans de détention criminelle avec une période de sureté de cinq ans. Ils espèrent que l’affaire sera bientôt réexaminée par la chambre criminelle de la Cour d’appel de Conakry. Lisez leurs réactions à la condamnation de leur client :

Me Alseny Aïssata Diallo : «au cours des débats, nous avons réussi à démontrer l’innocence de notre client monsieur Boubacar Diallo. Le procureur par contre n’a pu administrer aucune preuve, si petite qu’elle soit, imputable à monsieur Boubacar Diallo. Malgré tout, le tribunal a jugé nécessaire d’entrer en condamnation contre un innocent. Le tribunal a décidé d’envoyer un innocent à l’abattoir pour dix ans de privation de liberté, d’incarcération arbitraire et illégale. Nous avons relevé appel à l’audience. Ça veut dire que la décision n’est pas définitive. Ce dossier sera réexaminé par la chambre criminelle de la Cour d’appel de Conakry. Pour le moment, ça ne fait que commencer…»

Me Salifou Béavogui : «c’est dommage qu’un innocent soit arrêté, qu’il soit défendu avec tout le professionnalisme et tous les moyens de preuve  appropriés, et qu’il soit condamné par la suite. Comme l’a dit  mon confrère Me Alseny, c’est un innocent qui vient d’être condamné. C’est l’injustice totale… Les mots me manquent.»

Réactions recueillies par Tokpanan Doré