Condamnation des leaders du FNDC : Avocats et procureur veulent (tous) relever appel

0
132

Un an de prison ferme pour Sano, six mois pour Koundouno et trois autres et relaxe pour trois dernières personnes… La décision du juge Aboubacar Mafering Camara n’a satisfait ni les avocats de la défense, ni le procureur.

Au nom du collectif des avocats de la défense, Me Salifou Béavogui a dit ne pas être surpris, même s’ils sont surpris.  »  Nous ne nous faisions aucune illusion sur l’issue dd ce procès. Notre mission est de plaider. Celui dont la mission est de juger a jugé. La bataille judiciaire sera longue et ardue, mais nous ne baisserons pas les bras « , a dit Me Salifou Béavogui qui a annoncé un appel contre la décision du tribunal de première instance.
Pour sa part, le procureur Sidy Souleymane Ndiaye qui a avait requis cinq ans de prison contre sept des huit prévenus, a dit que la décision ne lui convient pas.  » J’avais requis cinq ans de prison. Le jugement intervenu ne me convient pas. Je n’ai pas de commentaire à faire sur ce jugement, mais la loi me confère un droit d’appel général et absolu. En conséquence j’ai décidé de relever appel « , a dit pour sa part le procureur de la République.