Conduite du processus de la révision des listes électorales : le RPG accuse l’opposition de préparer l’opinion à sa défaite

0
604

Alors que Commission électorale nationale indépendante s’estime être investie du pouvoir de recruter un nouvel opérateur technique devant assurer la révision des listes électorales, l’opposition marque sa désapprobation de la société Innovatrice proposée à cet effet.

Une attitude face à laquelle, le parti au pouvoir s’est insurgé ce samedi 14 septembre à son siège national. Selon le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle, de l’Emploi et du Travail, il s’agit là d’une démarche adoptée par les opposants au régime de Conakry de préparer l’opinion publique à leur prochaine défaite.

« Vous savez, notre opposition que vous connaissez très bien, qui est dans l’éternelle contestation, prépare déjà sa défaite. Comment ? Dès que le processus électoral commence, ces leaders politiques de l’opposition cherchent des failles pour s’accrocher à celles-ci dire, pour dire, le jour des résultats, qu’ils ont été trichés. Donc, n’écoutez pas ces gens-là« , a invité Lansana Komara devant une foule nombreuse de militants.

Saluant « l’ouverture d’esprit et le caractère d’homme de dialogue » du président Alpha Condé, le Secrétaire administratif du RPG Arc-en-ciel a déclaré avoir discuté avec l’opposition à chaque étape du processus électoral, afin de s’entendre.

« Vous savez, le fichier actuel a été audité, totalement audité sous leur demande. Nous avons accepté. Ils ont exigé qu’ils soient représentés dans l’audit du fichier. Nous l’avons également accepté. Maintenant, ils disent qu’il y a des fictifs dans le fichier actuel. Ce qui est ridicule, parce que les conclusions de l’audit du fichier électoral n’ont signalé nulle part de fictifs. Donc, ils cherchent des arguments encore.

Ensuite, ils (les opposants, ndlr) disent qu’il y a un million et demi de fictifs dans le fichier, alors que ce fichier a été audité à leur demande et les conclusions ont été tirées.

Maintenant que nous nous acheminons vers la réalité, ils commencent déjà à trouver des failles. C’est pour vous dire qu’ils sont déjà battus. (…). Tout ce que nous vous demandons, c’est la mobilisation. C’est cette mobilisation qui nous a permis de gagner toutes les élections. Et nous sommes convaincus que ces élections qui pointent à l’horizon, vous allez les gagner et vous allez battre cette opposition à plate couture« .