Confidences d’Alpha Condé à Al-Sissi : « Cette fois-ci, l’Union africaine ne doit pas être à la touche sur la Libye »

0
492
Comme nous vous l’annoncions dans nos dépêches précédentes, le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi est à Conakry depuis la matinée de ce dimanche.
Pendant ce temps, les troupes du maréchal Khalifa Haftar sont en mouvement vers la capitale libyenne, Tripoli. Fort soutien du président égyptien qui entame une visite de travail en Afrique de l’Ouest, le président Alpha Condé accueille son hôte sous fond de divergences sur la Libye. Surtout la façon à laquelle l’Union africaine gère le dossier libyen.
Selon les nombreuses sources proches des deux chefs d’Etat, au cours de leur première tête-à-tête, Alpha Condé n’est pas passé par mille chemins. Le ton est clair ! Le président Condé se méfiant toujours de la position des occidentaux sur les conflits en Afrique.
Sans laisser son hôte d’étaler sa position, Alpha Condé a attaqué : « Al-Sissi ! Cette fois-ci, l’Union Africaine ne peut pas être à la touche par les occidentaux concernant la situation la Libyenne. »
C’est une position ferme, mais difficile à tenir pour l’Union Africaine a cause de l’influence que les occidentaux ont de façon répétée sur les états africains. Surtout de quelle position parle-t-on ?
Alpha Condé est jugé comme très proche du gouvernement de Tripoli et Al-Sissi est un soutien inconditionnel du maréchal Khalifa Haftar, patron de l’armée nationale libyenne qui contrôle l’est de la Libye.